logo

Ulcère gastroduodénal

L’ulcère gastro-duodénal (UGD) est une maladie qui a longtemps été considérée comme chronique, définie anatomiquement par une perte de substance de la paroi de l’estomac ou du duodénum dépassant la muscularis mucosae.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque le patient se plaint de gêne ou de blocage pylorique lors du passage du bol alimentaire

Ornithogalum umbellatum 7 à 9 CH

5 granules avant le repas au moment des accès douloureux

Lorsque les acidités entraînent des brûlures gastriques

Robinia pseudo-acacia 5 CH

5 granules à la demande

Lorsque les douleurs gastriques sont accompagnées d'éructations chez un individu stressé et précipité

Argentum nitricum 9 CH

5 granules 2 fois par jour


Aromathérapie, huiles essentielles

Juniperus communis L. var. erecta Pursh / Genièvre

1 goutte + 1 goutte de Basilic tropical

Sur un comprimé neutre, matin, midi et soir pendant 5 jours


Pathologie(s) associée(s)

Colique

La colique est une pathologie de la cavité abdominale. Dans le langage courant, la colique est associée à une douleur abdominale intense résultant de violentes contractions intestinales.

Colique du nourrisson

Les coliques du nourrisson sont fréquentes. Les coliques sont souvent dues au fait que, jusqu’alors nourri directement via le cordon ombilical et sa circulation sanguine, le nourrisson a très peu fait usage de son tube digestif et encore moins de son estomac. Les premiers mois, l'adaptation du système digestif, induite par la digestion, produit des douleurs digestives chez le bébé appelées coliques. L'ingestion d'air lors de l'allaitement aggrave le phénomène puisque cela produit des gaz.

Fistule

Une fistule est un abouchement anormal d'une cavité dans une autre au cours d'un processus évolutif pathologique. On la distingue des malpositions d'organes, ou des malformations anatomiques.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.