logo

Myrte rouge / Myrtus communis

Le Myrte est un arbuste buissonnant et touffu aux feuilles brillantes. Ses fleurs sont blanches et possèdent de très nombreuses étamines. Il se développe à l'état sauvage tout le long du littoral méditerranéen: Tunisie, Maroc, Corse, Espagne.

Famille botanique : Myrtacées

Organe producteur : Rameaux

Biochimie : 1.8 cinéole, a-pinène, acétate de myrtényle, limonène

Propriétés : Fluidifiant, Expectorant, Tonique circulatoire, Tonique musculaire


Voies d'administration

Voie oraleVoie cutanéeDiffusion
pastille pastille pastille pastille pastille pastille pastille pastille

Utilisation en aromathérapie

Rhinopharyngite

1 goutte + 1 goutte de Marjolaine à coquilles

A prendre sur un comprimé neutre matin, midi et à 16h

Bronchite aiguë

2 gouttes sur un comprimé neutre

A prendre matin, midi et à 16h

Otite

2 gouttes

En massage autour de l'oreille

Bronchite chronique

2 gouttes sur un comprimé neutre

A prendre matin, midi et à 16h

Jambes lourdes

2 gouttes + 2 gouttes de Romarin officinal 1,8 cinéole + 10 gouttes d'huile végétale de Macadamia

En massage matin et soir

Hémorroïde

2 gouttes sur un comprimé neutre

A prendre matin midi et soir pendant 7 jours

Crampes

2 gouttes + 2 gouttes de Gaulthérie + 10 gouttes d'huile végétale de Macadamia

En massage matin, midi et soir

Compétition sportive

2 gouttes + 2 gouttes de Lavande officinale + 2 gouttes de Gaulthérie + 10 gouttes d'huile végétale de Macadamia

Masser les muscles courbaturés matin, midi et soir

Effort physique

2 gouttes + 10 gouttes d'huile végétale de Macadamia

En massage avant un compétition sportive pour préparer les muscles à l'effort


Précautions d'emploi

Demandez conseils à votre pharmacien

Enfant de moins de 7 ans

Epileptique

Asthmatique

Traitements médicamenteux concomitants

Contre indications

Femme enceinte et allaitante

Allergie à l'un des composants de l'huile essentielle

Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.