logo
Carte des producteurs

Panaris

Le panari, est un terme général employé pour désigner « toutes les inflammations aiguës (des parties molles) des doigts, quelles que soient leur nature, leur étendue et leur profondeur ».

Homéopathie, symptômes associés

Aide à drainer l'écoulement après excision

Calcarea sulfurica 5 CH

5 granules 3 à 4 fois par jour

Doigt rouge, luisant avec douleurs piquantes comme des aiguilles rougies au feu hypersensibilité au contact aggravation de la douleur par la chaleur amélioration par le froid

Apis mellifica 9 CH

5 granules 3 à 4 fois par jour

Enraye l'infection

Pyrogenium 9 CH

5 granules 2 fois par jour

Inflammation avec rougeur et douleurs battantes tumor, rubor, dolor, calor

Belladonna 9 CH

5 granules 3 à 4 fois par jour

Inflammation consécutive à une piqure qui n'a pas saigné

Ledum palustre 5 CH

5 granules 3 à 4 fois par jour

Lorsque le cas est plus grave, en complètement d'antibiotiques

Tarentula cubensis 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque le panaris est du au Staphylocoque doré

Staphylococcinum 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Lorsque le panaris est localisé sur le pourtour de l'ongle

Myristica sebifera 5 à 9 CH

5 granules 4 fois par jour


Aromathérapie, huiles essentielles

Citronnelle de Ceylan / Cymbopogon nardus rendle

1 goutte

A appliquer 3 fois par jour sur le Panaris avec un coton tige

Antiseptique, Antimycosique, Répulsif


Pathologie(s) associée(s)

Eczéma variqueux

L'eczéma variqueux (ou eczéma des membres inférieurs) touche la partie inférieure des jambes chez les adultes plus âgés. Il s'agit en fait d'un problème de mauvaise circulation, généralement attribué au fait que le sang ne s'évacue pas bien des jambes à cause des veines variqueuses.

Hidrosadénite

L'hidrosadénite est une maladie de la peau. Elle peut être une hidradénite suppurée (HS) et, dans certains cas bien précis, une maladie de Verneuil, maladie de la peau chronique entraînant l'apparition de nodules, d'abcès et de fistules inflammatoires qui affectent des secteurs comportant un certain type de glandes sudorales dites apocrines (aisselles, aine, fesses, seins).

Dermite séborrhéique

La dermite séborrhéique est une dermatose inflammatoire cutanée fréquente (observée dans 3% à 5% de la population) se présentant sous la forme de plaques rouges, recouvertes de squames grasses et jaunâtres, plus ou moins prurigineuses, prédominant dans les zones riches en glandes sébacées, les zones séborrhéiques. La topographie des lésions est très évocatrice : sillon naso-génien, ailes du nez, racine du cuir chevelu, sourcils, paupières, conduit auditif externe. Son extension en dehors de la face et du cuir chevelu peut concerner la zone pré-thoracique, le dos au niveau de la colonne vertébrale, les régions génitales, les plis. D'importantes démangeaisons peuvent apparaître, mais aussi être totalement absentes.