logo

Syndrome dépressif réactionnel

Le syndrome déprssif réactionnel est un trouble de l'humeur provoqué par un évènement spécifique (deuil, échec professionnel ou amoureux…) ou par l’accumulation d’une tension psychique.

Homéopathie, symptômes associés

Lorsque le patient présente une fatigue profonde alternant avec une irritabilité

Natrum muriaticum 15 CH

5 granules par jour

Lorsque le patient se plaint de vertiges en se penchant, de vertiges, de plénitude et de céphalées

Aurum metallicum 9 à 30 CH

5 granules 4 fois par jour


Aromathérapie, huiles essentielles

Cinnamomum camphora Sieb. / Ravintsara

2 gouttes sur un comprimé neutre

A prendre 2 à 3 fois par jour

Laurus nobilis / Laurier noble

1 goutte sur un comprimé neutre

A prendre 3 fois par jour pendant une semaine

Origanum majorana / Marjolaine à coquilles

2 gouttes sur un comprimé neutre

A prendre 3 fois par jour pendant 7 jours


Pathologie(s) associée(s)

Grossesse, somnolence

La somnolence lors de la grossesse est un phénomène fréquent du à des modifications hormonales : suite à l'élévation d'oestrogène et de progestérone il y aura une diminution du sommeil paradoxal. Les modifications physiologiques vont globalement entrainer une diminution de l'efficacité du sommeil.

Somnolence

La somnolence est le stade de l'endormissement (transition entre l'éveil et le sommeil) souvent précédé de bâillement. Il est caractérisé par une réduction de la vigilance, du tonus musculaire et de la fréquence cardiaque.

Névralgie cervicobrachiale

La névralgie cervico-brachiale (NCB) est l'équivalent d'une sciatique au bras. Le conflit irritant le nerf se situe au niveau d'une vertèbre cervicale au lieu d'une lombaire, et le territoire douloureux des racines nerveuses concernées se fait dans la région de la clavicule, le haut du dos et de la poitrine, et et le bras.
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.