logo
Carte des producteurs

Verrue

La verrue est une petite excroissance de la peau ou une petite lésion qui peut être induite par un microtraumatisme, et peut apparaître sur presque toutes les régions du corps. On peut la retrouver sur la main, le coude, le genou, le visage, le pied ainsi que sur les organes génitaux.

Homéopathie, symptômes associés

Lors de présence de verrucosité sur la peau, ici systématiquement

Thuya occidentalis 30 CH

1 dose par semaine

Lorsque la verrue à une teinte jaunâtre, comme c'est souvent le cas pour les verrues plantaires

Nitricum acidum 9 CH

5 granules par jour

Lorsque la verrue est cornée, dure, comme c'est souvent le cas sur le dos de la main

Antimonium crudum 9 CH

5 granules par jour

Verrues autour de l'ongle

Graphites 9 CH

5 granules 2 fois par jour

Verrues planes, translucides, très souvent multiples, comme des gouttes de cire

Dulcamara 9 CH

5 granules 2 fois par jour

Verrues sous l'ongle

Causticum 9 CH

5 granules 2 fois par jour

Verrues sur les plis des doigts

Natrum muriaticum 9 CH

5 granules 2 fois par jour


Pathologie(s) associée(s)

Bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur (également appelées sueurs nocturnes lorsqu’elles surviennent la nuit) représentent l’un des symptômes de la modification du taux d’hormones.

Rougeur

La rougeur est une coloration de la peau (visible uniquement chez les personnes à la peau claire) ou des muqueuses provoquée par une vasodilatation. Elle s'accompagne parfois d'une sensation de chaleur.

Alopécie

En dermatologie, l'alopécie désigne l'accélération de la chute des cheveux et/ou des poils. Le terme vient du grec alopex (renard) à cause de la chute annuelle, au début du printemps, des poils d'hiver de cet animal. En dehors des causes hormonales, la chute des cheveux peut être causée par des carences en fer, cuivre, zinc, silicium, vitamines B. Cette sorte de perte de cheveux atteindrait environ 20 % des personnes pratiquant un régime modéré à sévère. Cependant, elle est plus souvent associée à des problèmes de boulimie ou d'anorexie. Le plus souvent, la personne va retrouver ses cheveux au bout d'une période de temps qui peut aller jusqu'à 2 ans.