logo

Silicea

SiliceaLa silice est la forme naturelle du dioxyde de silicium qui entre dans la composition de nombreux minéraux. A faible concentration elle possède une activité protectrice sur la paroi artérielle. A forte concentration c'est un toxique du macrophage.
Consulter la fiche du type sensible homéopathique.

Utilisation(s) en homéopathie

Algodystrophie

9 CH 5 granules par jour

Lorsque le patient présente une maladie de Scheuermann, des fractures, des ostéopénies, ostéites et algodystrophies

Bécégite

15 CH 5 granules par jour pendant 3 mois

Lorsqu'il se déclenche une suppuration traînante généralement accompagnée d'adénopathie

Dacryocystite

9 CH 1 dose par semaine pendant 1 mois

Lorsque le patient présente des troubles ophtalmologiques tels que des blépharites, orgelets et dacryocystites

Hyperhidrose

15 CH 5 granules par jour

Lorsque la transpiration est malodorante et localisée au niveau des pieds

Ostéite

30 CH 5 granules par jour

A prendre systématiquement

Ostéopénie

9 CH 1 dose par semaine

A prendre systématiquement

Ostéoporose

15 CH 1 dose par semaine

Indiqué chez les patients ayant des troubles de l'assimilation du calcium et des oligoéléments


Modalités

Aggravation

Par le froid, per l'humidité, les vaccinations non adaptées, à la nouvelle lune et par la suppression de la transpiration des pieds

Amelioration

Par la chaleur, le temps chaud et sec et par les enveloppements chauds

Action générale

La pathogénésie de Silicea a été effectuée d'abord par Hahnemann avec des dilutions 30CH. Deux siècles d'usage thérapeutique chez des sujets sensibles à la silice ont précisé les indications préférentielles sur :
- les suppurations et infections chroniques avec adénopathies dures et limitées ;
- les troubles de croissance et de la nutrition avec altération de l'état général ;
- le système nerveux, avec faiblesse, irritabilité, hyperesthésie sensorielle et hypersensibilité.

Source : Homéopathie, thérapeutique & matière médicale, Boiron 1998
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.