logo

Coryza humide

Le coryza est un syndrome bénin chez l'homme qui se traduit par un écoulement nasal et des éternuements répétés et parfois une conjonctivite. On l’appelle aussi « rhume de cerveau ».

Homéopathie, symptômes associés

Coryza en relation avec l'humidité ambiante et le froid

Dulcamara 9 CH

5 granules 4 fois par jour

Coryza humide après avoir été mouillé, avec éternuements, raideurs articulaires et courbatures

Rhus toxicodendron 9 CH

5 granules 4 fois par jour

Eternuements spasmodiques et matinaux dès que l'on pose le pied par terre et dans la journée

Nux vomica 9 CH

5 granules 4 fois par jour

Lorsque le malade éprouve une sensation de froid glacé général et des muqueuses, généralement en début de coryza

Camphora 5 à 9 CH

5 granules 3 fois par jour

Pour éviter les complications pulmonaires (du coryza qui tombe sur la poitrine)

Bryonia alba 9 à 30 CH

1 dose par jour 4 jours de suite

Tendance à l'infection

Pyrogenium 9 CH

5 granules 2 fois par jour


Pathologie(s) associée(s)

Sinusite

La sinusite est une inflammation d’un ou de plusieurs des quatre sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain.

Aphonie - Enrouement

L'aphonie et l'enrouement sont des pathologies se traduisant par une perte plus ou moins importante de la voix.

Coryza humide, avec écoulement nasal épais

Le coryza est un syndrome bénin chez l'homme qui se traduit par un écoulement nasal et des éternuements répétés et parfois une conjonctivite. On l’appelle aussi « rhume de cerveau ».
Homéopathie Conseils est un site de conseils et d’information sur l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. En aucun cas nous ne remplaçons la visite d'un médecin qui est le seul à même de poser le bon diagnostic. L'utilisation des médecines douces et l'automédication en règle générale doit être faite avec discernement. Si vos symptômes persitent veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.